• Nuit basalte

    les frissons de la nuit

    sont devenus basalte

    à la fraîcheur du matin

    maintenant

    le drap torsadé

    découvre légèrement

    la griserie de l'instant concave

    d'un épiderme apaisé

    tu y penses sur le banc

    près du quai vide

    où le premier train

    n'a pas encore accosté

    la marée de tes rêves.


  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Juillet 2015 à 06:54
    Il y des moments où j'aime cette lecture sans savoir pourquoi, car les images partent dans bon nombre de sens...
    2
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 15:21

    ouiii, une fois que je l'ai écrit et relu, je me suis dit la même chose, qu'il y avait plusieurs interprétations différentes....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :