• Journal ​André Gide

    « C'est avec les beaux sentiments qu'on fait de la mauvaise littérature. Je n'ai jamais dit, ni pensé, qu'on ne faisait de la bonne littérature qu'avec les mauvais sentiments. »

     

    De même, dans le même ouvrage, Gide a affirmé :

    « Les beaux et bons sentiments produisent invariablement des romans mièvres et médiocres, mais les mauvais sentiments ne sont pas une condition suffisante de la bonne littérature. »

    André Gide, Journal

     

    J'aime beaucoup cette phrase de Gide qui est souvent tronquée. On oublie souvent de citer la deuxième partie.

    Ainsi, certains prônent une littérature où il faut perdre son âme pour bien écrire.

    Peut-être faut-il connaître son ombre et la contenir pour sortir d'une littérature manichéenne, mais y perdre son âme pour être lu ne garantira pas une bonne littérature pour autant.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    laurenced Profil de laurenced
    Dimanche 3 Juin 2012 à 17:08

    si on avait le mode d'emploi, cela ne serait plus drole !!!!!

    2
    Agnès Bleue Profil de Agnès Bleue
    Dimanche 3 Juin 2012 à 17:21

    ouiii ! c'est clair....

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :