• BLEUTERRE Par Marguerite C

    1 - margueritec

    Bonjour bleuterre, peux-tu nous dire qui se cache sous ce pseudo : femme, homme, âge, enfants etc... et pourquoi ce pseudo ?

     

    Bonjour sous ce pseudo se cache une femme de 41 ans, enseignante en centre de formation professionnel. J'ai choisi ce pseudo car j'avais envie de réunir des contrastes, le bleu du ciel, avec la terre. Comme moi, la tête dans le ciel, et les pieds bien sur terre.

     

     

    2 – margueritec

    Es-tu sciences molles et/ou sciences dures ?

    Les deux, sourire. J'ai le carré des mathématiques chevillé au corps depuis des années, j'aime les démonstrations logiques, impeccables, convaincantes… et puis là dessus vienne se greffer des images, des mots, qui s'imbriquent les uns dans les autres, s'entrechoquent et viennent pointer sur une autre dimension, celle du rêve, ou du quotidien passé au prisme de l'écriture.

     

    3 – margueritec

    Es-tu poésie et/ou prose ?

    Les deux. La prose est plus douloureuse à venir. Mais je l'aime aussi. La poésie s'impose d'elle même, petites touches quotidiennes qui viennent s'imprimer dans ma tête puis sur l'écran.

     

    4 – margueritec

    L'écriture c'est quoi pour toi ? Nécessaire, impulsif, compulsif, depuis quand… ?

    L'écriture c'est nécessaire, d'abord pour évacuer un trop plein parfois qui ne sait pas comment sortir. Là dessus se brodent des mots, des phrases.

    Parfois c'est presque impulsif, il y a le petit carnet rouge dans mon sac pour cela. Quant à demander depuis quand, je crois que c'est depuis que je sais à peu près écrire, je crois que mes premiers écrits remontent à mes huit ans. J'écrivais des lettres à des amies, puis un jour, j'ai commencé un journal intime, vers mes dix ans. J'ai lâché ce journal depuis que je partage mes écrits.

     

     

    5 – margueritec

    Comment écris-tu : ordi / papier? Engranges-tu des notes, des souvenirs, des impressions ?Quels sont les moments propices (nuit, jour, matin, am etc)

     

    J'écris maintenant principalement sur l'ordinateur ; en effet, je peux déplacer des blocs de texte, effacer facilement, obtenir quelque chose de propre tout de suite. Mais j'ai tout de même mon petit carnet où je note des petits morceaux de phrases qui me plaisent, des impressions.

    Pour le moment de la journée, je crois que je rumine le soir et que je recrache tout ça le matin, au réveil, les images ont mûri, se sont transformées, sont passées à la machine à laver des rêves….

     

     

    6 – margueritec

    Es-tu adepte des sites internet ? Qu'en attends-tu ?

    Oui, je suis une addict des sites internet, j'attends des lecteurs, bien entendu, l'impression d'une reconnaissance rapide et facile… c'est à portée de beaucoup. Ça démocratise l'écriture, c'est bien que ça existe.

     

     

    7 – margueritec

    La poésie est-elle pour toi un univers individuel ou à partager ?

    La poésie est un univers à partager, car c'est un langage codé de l'intime qui peut rejoindre l'autre. Les premières poésies que j'ai écrites, je me rappelle les avoir lues à mon entourage, plus tard, je les lisais à des copines. Contrairement à la prose que j'ai longtemps gardée pour moi, j'ai toujours eu une envie irrésistible de partager ma poésie, un besoin, comme s'il le fallait, pour toucher l'autre, communiquer l'incommunicable.

     

    8 – margueritec

    En plus de la poésie qu'est-ce qui est important pour toi ?

    Les plaisirs de la vie partagés avec ceux que j'aime. Randonner, visiter des expositions, aller à des concerts, aller boire un verre avec des amis, cuisiner aussi. Avaler la vie à pleine dents, et la digérer pour l'écrire ensuite.

     

     

    9– margueritec

    As-tu des projets d'écriture ou autres ?

    Des recueils de poésie, des petits recueils de nouvelles ou de tranches de vie, c'est tout dans l'ordinateur, mais j'ai du mal à tout rassembler.

     

     

    10 – margueritec

    Pub : As-tu publié, participes-tu à des lectures poétiques ?

    J'ai publié deux recueils maintenant épuisés. Les Rochers de l'île et Haik'humanie. Sinon, je suis publiée dans plusieurs revues. Et participe à un groupe de poètes sur Grenoble qui effectue des lectures poétiques.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :